CEDRIC & ROLANDE : THE MODERN FAIRY TALE !

Cedric & Rolande : The modern fairy tale !

Il était une fois au Bénin, deux personnes incroyables… Ils ne sont ni mannequins, ni chanteurs, encore moins acteurs ou photographes de mode. Ils sont tout simplement eux : Cédric et Rolande ou encore Ced & Ro ! Entre cuisine, pâtisserie, décoration, voyages, tatouages et lifestyle chic, nous nous sommes intéressés à eux.

Cédric et Rolande sont nos fashion models du mois de Décembre !!!

CEDRIC & ROLANDE : THE MODERN FAIRY TALE !

Parlez-nous de vous, d’où venez-vous ? On veut tout savoir …

Rolande : Je suis l’ainée d’une fratrie de 4 filles. D’un papa bénino-togolais et d’une maman ivoiro-nigérienne, j’ai passé mon enfance sur Abidjan. À l’âge de 17 ans, mes parents ont décidé de m’envoyer en France pour le reste de mes études. J’ai fait mon parcours scolaire sur Lille, où j’ai obtenu un bac en comptabilité, puis un BTS Assistante de Gestion.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Après mes stages, je me suis rendue compte que rester dans un bureau derrière un ordinateur, n’était pas fait pour moi. J’avais besoin de rester en contact direct avec la clientèle. J’ai donc poursuivi avec un Master Tourisme Hôtellerie.

J’ai commencé en tant que stagiaire dans l’hôtellerie de plein air (camping), pour finir par un poste de Chef de Brigade dans l’hôtellerie classique (Groupe Accor – Ibis).

Cédric : Je suis le cadet  d’une fratrie de 3  garçons, d’un papa togolais et d’une maman béninoise, je suis né à Paris. J’ai ensuite grandi, entre Abidjan et Lomé. À 14 ans, nous sommes rentrés définitivement en France (Lille).

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !Pour ce qui est de mon parcours professionnel, j’ai d’abord obtenu un BAC Pro pilote de machines automatisées. Ensuite, j’ai fait un an en fac de  psycho, pour finir par une  formation dans la vente de produits multimédia.

J’ai donc travaillé essentiellement dans la vente, en tant que conseiller client magasin (Orange-SFR-Bouygues télécom), et ensuite conseiller client dans l’automobile (Autolib). J’ai également travaillé un an à New-york et également un an au Canada.

Cédric et Rolande : Deux amoureux de la bonne nourriture, on adore cuisiner tous les deux, essayer de nouvelles recettes. On a eu également des mamans très passionnées de cuisine, qui nous ont inculqué leur savoir faire et l’art de recevoir.

Cédric et Rolande, c’est deux personnalités, deux parcours, deux histoires différentes, mais qui ne font qu’une personne aujourd’hui. Deux passionnés qui aiment croquer la vie à pleine dents.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Rires. La première fois qu’on s’est vus, c’était sur Lille en 2005 à un repas de Noël, nos parents se connaissant.

Ensuite, Cédric venait de temps en temps à la maison nous dépanner en informatique, anti virus, etc. Une connaissance de la famille quoi lol, on se voyait une fois en passant, bonjour, au revoir, sans plus. Chacun a fait son bout de chemin. C’est ainsi, qu’on s’est revus en 2010 encore à un repas hein, à l’anniversaire de la maman de Cédric. C’est de là que tout est parti, ça dure depuis 7 ans.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

D’où vient cette passion pour la pâtisserie ?

Cette passion vient de la gourmandise, on est tous les deux gourmands, on adore la bonne nourriture. On aime surtout la partager autour de nous. Cliquez pour tweeter

Expliquez-nous d’où est partie l’idée de Ced & Ro et pourquoi au Bénin ? Quel est le concept ?

Depuis qu’on s’est rencontrés Ced et moi, on s’est toujours dit qu’on allait rentrer et faire quelque chose au pays dans le secteur food; oui oui manger c’est la vie lol. Rien n’était encore arrêté, on ne s’était pas donnés d’impératif. Mais c’était la vision qu’on avait tous les deux.

On savait depuis, qu’on allait ouvrir un lieu à notre image. Mais le fait de rentrer régulièrement en vacances, nous a ouvert les yeux sur le potentiel des choses à faire dans notre pays ! Cliquez pour tweeter

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

On rentrait de temps en temps pour les vacances, Abidjan – Lomé – Cotonou, et on comparait beaucoup nos pays. C’est ainsi qu’on a donc décidé de le faire sur Cotonou. L’idée est partie d’apporter quelque chose de nouveau, de ne pas rentrer pour rentrer. On s’est donc inspirés du géant Starbucks. Et nous avons créé notre propre marque, être le “Starbucks Africain”.

Notre concept : Nous sommes un Coffee Shop, proposer un large choix de boissons chaudes; manger sur le pouce et grignoter des mignardises, tout en restant dans un esprit convivial.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Ça se voit que vous aimez les tatouages ; que représentent les vôtres ?

Oui on aime beaucoup les tatouages, et pourtant on a mis du temps pour se lancer. Ils représentent notre histoire : la perte d’un être cher, un leitmotiv qui nous aide à avancer et à ne jamais baisser les bras.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Qu’est-ce qui a motivé vos différentes migrations à travers le monde ?

Découvrir ce qui se passe ailleurs : les cultures, la gastronomie, la vision des choses. Notre deuxième passion c’est VOYAGER ! Chaque année, on se donnait une destination à faire (CANADA, ESPAGNE, LES  ILES CANARIES, ETATS UNIS, PORTUGAL, CHYPRE, sans compter les villes Françaises…).  On a dû freiner un peu, le projet oblige. Mais dès qu’on pourra, on recommencera.

D’où puisez-vous cette bonne humeur quasi constante ?

SAVOIR SE FAIRE PETIT, SOURIRE, ÊTRE JOYEUX, ÊTRE POSITIF, même quand la réalité de la vie nous rattrape. Cliquez pour tweeter

On puise cette bonne humeur de notre vécu, de nos proches, qui malgré la distance, nous donnent une énergie très positive.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Votre style minimaliste chic est inspiré de quoi ?

Notre style minimaliste chic est inspiré de nos personnalités, notre éducation. Être soi même, simple et à la fois chic.

Qu’est-ce-qui vous définit en matière de mode ? Quelle est votre pièce ou accessoire favori dans le dressing de l’autre ?

En matière de mode, on porte de tout. Le plus important, c’est de se sentir bien dans nos vêtements. Cédric, c’est Mr CHAUSSURES et MONTRES. Son dressing est plus grand que le mien, c’est abusé lol.

Moi, je ne sais pas trop; c’est vraiment tout. Sinon, les accessoires dont je ne me sépare jamais sont le bracelet et la bague de ma maman. J’adore les mocassins de Cédric et lui, il aime quand je mets mes petites robes.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Comment ressentez-vous le monde de l’entreprenariat au Bénin ?

En tant que débutants, on ne peut pas trop se prononcer. Mais une chose qu’on remarque, c’est la présence de beaucoup de jeunes comme nous, qui essayent de s’en sortir et faire avancer notre pays.

Qu’espérez-vous apporter de nouveau dans l’atmosphère béninoise ?

Avant tout être nous mêmes, apporter notre vision des choses. Avoir cet esprit très friendly et accueillant. S’encourager, tout en restant respectueux et accepter les autres tels qu’ils sont.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

Dans 5 ans, par la grâce de Dieu on espère déjà être parents; avoir nos proches en bonne santé autour de nous. On espère faire grandir Ced & Ro,  au moins 3 coffee shops ouverts sur le territoire et pourquoi pas nous étendre en Afrique de l’ouest. Nous avons encore pleins d’idées, mais qui restent secrètes… Le temps pour nous, de les réaliser.

Lors de vos disputes, quel est ce petit détail qui rend l’autre craquant et vous fait fondre ?

Sérieux quand on se dispute, rien ne rend l’autre craquant hein (rires). Bon quand Rolande boude, (c’est elle qui boude le plus), je l’appelle Boudman et ça détend l’atmosphère. On a une règle qui est de ne jamais dormir fâchés, on se dit les choses et  après c’est reparti !

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Comment voyez-vous la mode béninoise ? Quels en sont selon vous, les points forts et les points à améliorer ?

On pense qu’on est vraiment mal placés pour donner des points à améliorer en ce qui concerne la mode béninoise. Nous constatons néanmoins que ce marché, est plutôt dominé par des jeunes qui font du bon boulot.

Comment vivez-vous le lifestyle béninois ?

Pour l’instant, on n’a pas vraiment le temps de  vivre le lifestyle au Bénin. Mais lors de nos vacances, on adorait aller se reposer à Casa del Papa ou chez Théo; manger un bon foutou banane au Kedjénou ou prendre un verre au Code bar. Il y a aussi L’imprévu, qu’on aime beaucoup; c’est assez sympa !

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Regrettez-vous parfois, de vous être établis au Bénin ? Pourquoi ?

Non on ne regrette pas d’être revenus au Bénin, car c’est un choix qu’on a fait en prenant en compte les pour et les contre. Mais les choses n’ont pas du tout été faciles…. On a tenu bon, on a pu ouvrir et on essaye de maintenir le cap, pour faire grandir notre 1er bébé.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Quelles ont été vos difficultés et quels conseils donnerez-vous aux béninois de l’extérieur qui souhaitent s’installer à Cotonou comme vous ?

Revenir au Pays n’était pas le souci. C’était de laisser tout ce qu’on avait déjà construit là-bas et venir dans l’incertitude. Tout abandonner pour créer sa propre boîte, est-ce que ça va marcher ? Toutes ces questions qui vous tournent dans la tête. On avait vraiment notre vie sur Paris : un travail, une maison, une voiture, nos proches, toutes les conditions qu’un jeune couple pouvait espérer.

Mais on a fait le choix de faire cette aventure, de mettre notre vie entre parenthèses pour ce projet. C’est toute notre vie et demain on sait qu’on en sortira grandis, peu importe l’issue que ça prendra ! Cliquez pour tweeter

Rien n’est facile et les difficultés sont énormes. Quand on est en Europe, on est considérés comme étrangers et quand on rentre au pays on est également considérés comme tels. Où est notre place ? On a dû déjà faire face à cela : les démarches administratives pas forcément évidentes quand on ne s’y connait pas, les informations qui tombent au compte goutte. Jusqu’à la veille de l’ouverture, on avait encore des papiers à faire.

Les paroles de découragement des autres, oui il faut aussi y faire face alors que dans la tête déjà tout bouillonne. Les “ça ne va pas marcher, mais pourquoi vous rentrez, il n’y a rien au pays”. Et j’en passe …

Ce qui nous a permis de tenir et d’arriver jusque-là, c’est la prière et nos proches; car derrière Ced & Ro c’est toute une famille. Petite anecdote, le slogan (Tout simplement dé-li-cieux), a été trouvé par notre nièce qui avait à l’époque 9 ans.

Si on a un conseil à donner à nos frères et sœurs Béninois qui veulent rentrer, c’est qu’il faut croire en son projet dur comme fer, s’entourer de proches sincères. Prendre le temps de mûrir son projet, mettre Dieu au devant de toute chose, et s’armer de courage !!!

Ne pas regarder ce qu’on laisse derrière soi. Mais aller de l’avant sans regret, et se dire que même si l’échec devait arriver, on aurait quand même fait de son mieux. On ne peut qu’en sortir grandis.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Comment conciliez-vous business et vie amoureuse ?

On essaye au quotidien de trouver du temps pour nous, même si le business prend énormément de place. Nous ne laissons pas le boulot prendre le dessus. Raison pour laquelle, nous avons décidé de fermer un jour de la semaine; pour pouvoir nous retrouver et profiter un peu.

Votre pâtisserie est bien décorée ; qui de vous deux se laisse entrainer par les goûts de l’autre ?

Merci pour le compliment ! On a la chance d’avoir les mêmes goûts en matière de déco, mais c’est Cédric qui se laisse souvent entrainer quand on est indécis. Je fatigue tellement ses oreilles, qu’il me dit ok ok. Et quand le résultat lui plait, il me dit qu’il savait que le rendu allait être satisfaisant.

Vous semblez faire très attention au moindre détail tant dans votre boulot, que sur vous-mêmes. Seriez-vous des maniaques du détail ?

Rires, oh que oui on a tous les deux, de vrais tocs. Ro, la maniaque du ménage et du rangement; et moi le maniaque du détail (inspecteur des travaux finis), qui veille à ce que tout soit au point. Je pense que nos personnalités y sont pour beaucoup et nos expériences professionnelles ont également joué. Sans compter l’éducation de nos parents, qui nous ont donné ce pli.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

En plus des pâtisseries, quelles sont vos offres complémentaires ? Quelle est la tranche de prix, en général ?

En plus des pâtisseries, nous proposons un large choix de boissons chaudes, des viennoiseries pour le petit déjeuner, de quoi grignoter le midi avec nos quiches, dwichs, petites salades et nos sandwichs, sans oublier nos thés glacés, jus et eaux détox. Les prix varient entre 500 FCFA et 3500 FCFA.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Qu’est-ce que vous admirez et qui vous inspire l’un chez l’autre ?

Rolande est une vraie battante, elle ne lâche rien et me tire vers le haut quand je me décourage. Elle est toujours positive et optimiste.

Cédric est très protecteur, avec un grand cœur. Il a un très grand sens de la famille, toujours prêt à aider son entourage.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Comment chacun de vous, influence les tenues quotidiennes de l’autre ?

C’est 50/50, on prend constamment l’avis de l’un et l’autre dans nos choix. On fait le shopping ensemble, chacun se valide avant de sortir lol.

Qu’est-ce qui définit l’originalité d’un look selon vous ? Les pièces, l’attitude, le charisme ?

Le charisme fait tout ! Ce qui fait que même si quelqu’un met le vêtement le plus moche, le charisme le révélera. Cliquez pour tweeter

Quels sont vos designers africains préférés ?

Gilles TOURE, le préféré de nos mamans !

Comment définissez-vous vos styles respectifs ?

Rolande est très simple dans la vie de tous les jours. Pas trop make up, elle s’adapte  en fonction des sorties et sait se mettre en valeur.

Cédric fait très attention à lui, pire que moi lol. Toujours bien parfumé, un style plutôt simple et chic, très moderne.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Est-ce qu’il vous arrive de piquer une pièce dans le dressing de l’autre ?

Vu ma petite taille, Cédric ne peut rien piquer dans mon dressing. Moi de temps en temps,  je récupère ses vieux t-shirts pour flâner à la maison.

Les tâches de rousseurs sont le petit détail que l’on remarque chez Rolande. Les vois-tu comme un atout ou un complexe ?

Plus jeune je les voyais comme un vrai complexe, car étant différente, on me posait toujours des questions, et les regards se portaient énormément vers moi. Mais aujourd’hui j’en suis fière. C’est ce qui fait que je suis différente des autres et ma petite touche charme. C’est l’une des raisons pour lesquelles Cédric m’a épousé (il le dit souvent) lol.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Que représentent les fêtes de fin d’année pour vous et que nous réservez-vous à Ced & Ro ?

Déjà, le mois de Décembre est un mois particulier pour nous, car on fête tous les deux nos anniversaires. Les fêtes de fin d’année pour Ced & Ro, se font en famille et entre amis autour d’un bon repas, dans la joie et la bonne humeur.

Pour notre 1er Noël, Ced & Ro vous réserve de petites surprises, chut… on n’en dira pas plus !

On vous souhaite de passer de très belles fêtes de fin d’année. En famille, entre amis ou seul, oublions un instant nos tracas. Remercions le Seigneur pour cette année passée, car nous sommes en vie, et vivons chaque instant comme si c’était le dernier. Rappelons nous, que nous aimons et que nous sommes aimés.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Quant à nous, nous avons pris du plaisir à les interviewer pour vous. Cédric et Rolande sont la preuve que  la jeunesse béninoise n’a pas peur d’oser. Ils constituent pour nous un modèle de persévérance, de bonté et surtout d’altruisme. Nous leur souhaitons le meilleur tant dans leur vie de famille, que dans leurs entreprises.

CED & RO : THE MODERN FAIRY TALE !

Photographe : Darios TOSSOU

Make Up : Anouar BONI

Hair Concept : YemiHair’Art

Direction Artistique : Morel AGUIAREstelle Gloria

Questions : McSquad

Lieu : Ced and Ro (Rue 403 Maro militaire Cotonou)

Contacts Ced & Ro : +229 64 79 35 35

 

Commentaires

  • Commentaires

Laisser un commentaire

Haut

%d blogueurs aiment cette page :