Iconique comme Elvis SANYA!

Il y a huit ans à une époque où les tenues en pagne étaient réservées presque exclusivement à l’église et aux fêtes familiales, un jeune homme faisait le pari de réunir Cotonou en club et en pagne. C’était juste irréel, incroyable et inimaginable…Le MODASH était né!

Depuis 8 ans maintenant, ces soirées sont les plus attendues et les plus prisées de toutes les vacances. L’occasion pour tous les Fashion Addict de se lâcher et d’affirmer leur style! Et pour cause, les soirées MODASH font partie des meilleures soirées à thèmes au Bénin, on en reparle tout à l’heure 😉

Iconique comme Elvis Sanya-Modernetchic

En soirée, en journée, au quotidien c’est le genre de personne toujours “frais”. Je ne dirai pas qu’il est stylé. Non, c’est plutôt le style qui habite en lui!

Elvis Sanya, AKA Mr Modash, AKA le Diddy, AKA SANYATINUS, est le Fashion Model de ce mois!

Elvis SANYA est un jeune créateur béninois d’origine nigériane. Il est promoteur culturel, acteur dans la communication, le marketing et l’événementiel. Ce monsieur a une classe folle, son élégance m’a toujours fascinée…et le plus drôle c’est qu’il ne fait même pas exprès…J’ai longtemps essayé de comprendre son style, de le classer dans une catégorie; peine perdue! Aujourd’hui il nous raconte son amour pour les belles choses, pour la mode, mais pas que…

Iconique comme Elvis Sanya-Modernetchic

Comment définis tu ton style? Pour moi tu incarnes à la perfection le dandy moderne…

Mon style c’est moi, c’est l’ensemble de mes pensées, de mes rêves, de mon quotidien. Ce sont mes envies, mon goût de l’art, mon goût du luxe, mes lectures.

Iconique comme Elvis Sanya-Modernetchic

Est-ce que moi je suis un dandy? Non, je ne crois pas. Je n’aime pas les cases, je peux avoir un look américain, africain, anglais, frenchy, italien…ou blédard! Je suis juste mon inspiration, je m’habille selon mes humeurs et en fonction de là où je vais.

Ici à Cotonou, il n’y a plus de saison alors c’est au feeling! J’invente et je m’amuse avec les styles, en restant propre et spécial sans être vulgaire!

Elvis Sanya

Qu’est ce qui fait donc l’originalité de ton style? Qu’est ce qui te rend différent des autres?

Ce qui fait ma différence c’est peut-être mon sens du  détail parce que je suis assez perfectionniste, je ne fais presque jamais rien au hasard, et je fais attention au moindre petit détail. C’est le détail qui compte, c’est très important, ça se remarque et ça attire. J’ai la chance de pouvoir concevoir moi-même mes vêtements et c’est super!

Elvis SANYA

J’ai remarqué que tu aimais beaucoup les accessoires, tu n’en mets pas au hasard…Il y a toujours un lien entre toutes les pièces que tu portes. Tu nous expliques?

C’est vrai que j’aime beaucoup les accessoires, dans les moments où on est pareils, il n’y a que les accessoires qui font la différence. Les accessoires nous rendent uniques et décalés par rapport aux autres.

Elvis SANYA

Dans les moments où on est pareils, il n'y a que les accessoires qui font la différence! Click To Tweet

Je n’en mets pas au hasard, je ne vais pas mélanger par exemple, des bijoux en or et en argent dans la même tenue. J’ai aussi beaucoup de montres, de bracelets en argent, de bagues, beaucoup de chapeaux, beaucoup de bijoux Thomas Sabo, des chaussettes de toutes les couleurs, etc.

Et surtout tu adores les lunettes…

IMG_7325 copie

J’aime les lunettes parce que je n’aime pas qu’on voie mes yeux, parce que j’aime passer inaperçu, je me cache un peu comme Maître GIMS 😎😜. Ce sont des choses que j’aime…C’est comme vous les femmes, vous avez beaucoup de chaussures, beaucoup de sacs.

Pour moi, tout ça fait partie du style. Il faut avoir du style c’est tout! Quand on en a, on reste toujours à la mode, peu importe ce que l’on porte. Tout ce que je sais faire c’est être moi, même dans ce que je porte 😉. La plupart de mes tenues, je les conçois moi-même (je suis le Directeur artistique de ma marque Sean Nobayo).

Elvis SANYA
La plupart du temps, je porte du Sean Nobayo.

Comment ton entourage supporte t-il ton style? Ça doit être énervant d’avoir un pote toujours stylé comme toi (oui je fais ma petite aigrie 😝)

C’est vrai que ça doit être difficile d’être avec quelqu’un qui est tout le temps mieux habillé que soi, ça fait que les gens ont parfois du mal à m’inviter à leur mariage ou à leurs cérémonies. Chose que je comprends et que je respecte…C’est sûr que ça doit être énervant; mais bon, qu’est ce que j’y peux ?

Mes premiers supporters sont également mes amis, ils me disent souvent “Elvis quand on t’invite, on n’est jamais déçu…tu es toujours frais”. Ça fait plaisir de recevoir des compliments du genre. Le plus important pour moi, c’est de rester moi et de me faire plaisir même à travers mes vêtements!

Elvis SANYA

Justement, affirmer son style à Cotonou dans la vie de tous les jours c’est pas toujours évident. Rien que le regard des autres ça peut te décourager quand tu t’habilles d’une manière “pas commune”

C’est vrai que les mentalités ne sont pas encore avancées ici, il y a ce phénomène de “zémidjan”* qui fait que tu ne peux pas t’habiller n’importe comment de peur de subir des remarques désobligeantes à tous les feux tricolores.

Je pense que c’est un problème de culture, Il y a la mentalité aussi. Les gens jugent et interprètent à tort et à travers ce que tu portes et c’est pas facile. C’est un travail de longue haleine. Je crois que si on avait des transports en commun, ce serait mieux. Il y a beaucoup de barrières, le béninois est assez complexe.😝

Parlons justement de ça: les béninois et la mode…

Les béninois et la mode, je crois que je vais me faire lyncher si j’en parle trop…Je ne sais pas si on peut parler de mode au Bénin, nous avons très peu de créateurs, très peu de gens qui osent, très peu d’influence, très peu de grands noms. On est encore limité sur ce point!

La mode c’est un domaine de rêveurs, un domaine de personnes avec un certain niveau de goût et une certaine ambition et on n’en est pas encore à ce stade au Bénin.

Elvis SANYA

La mode béninoise serait-elle donc au niveau zéro?

Dire que la mode béninoise est au niveau zéro, c’est trop je crois. On est peut -être à un niveau 2 ou 3, parce qu’on a quand même quelques grands noms, des gens qui ont fait les fondations de la mode au Bénin… Il y a plein de gens dans l’ombre qui travaillent, qui font de grandes choses et qui ne sont pas connus. Et aussi il y a certainement plein de personnes qui n’ont pas encore assumé leur nationalité, parce qu’on a longtemps eu le dégoût de s’affirmer en tant que Béninois…Il y a plusieurs facteurs.

De plus, il y a plein de talents cachés et pas forcément la communication qu’il faut autour d’eux, il n’y a pas de système en place pour les valoriser. Même si la mode est au niveau zéro de façon globale, ce n’est pas forcément la réalité parce que nous avons des talents, et tout peut encore se faire au Bénin!

Elvis SANYA
Comment ne pas être fascinée par autant de style? 🙂

Et puis, il y a aussi le fait que la nouvelle génération, j’ai l’impression que tout le monde veut faire la même chose. Tout le monde se suit, ils prennent les mêmes tissus pour faire les mêmes créations, les mêmes modèles…et après il y a l’hypocrisie et la mesquinerie ambiantes.

Pour le Modash Market par exemple, les gens avaient peur de s’inscrire parce qu’ils avaient peur qu’il y ait d’autres personnes qui fassent exactement la même chose qu’eux. Pourquoi copier les autres? Pourquoi faire exactement la même chose qu’eux? J’arrive pas à comprendre.

Ça ne sert à rien de copier les autres, on peut s’en inspirer oui, mais pas copier. Copier ça tue l’inspiration, ça tue tout le business. Ça n’emmène nulle part,  et je pense qu’il faut former les gens, les éduquer, les inciter, les encourager à aller au delà de leurs capacités. Il faut les informer pour qu’ils comprennent combien c’est important de créer, parce que tout le monde a la capacité et la faculté de créer.

En termes de mode au Bénin, tu as été à l’origine d’une grande révolution. Tu as créé le Modern African Show (Modash)…

Le MODASH est une marque déposée, un concept de soirées à caractère Afro valorisant la mode africaine et le pagne africain. A l’origine l’idée était de faire des soirées qui ressemblent à la jeunesse africaine, promouvoir la mode et notre culture. J’avais des amis qui rentraient au pays pendant les vacances et qui s’ennuyaient ici parce que toutes les soirées auxquelles ils assistaient dans nos clubs ici, n’avaient rien de différent. Ils portaient les mêmes tenues, les classiques jeans, chemises…

J’ai voulu faire quelque chose de différent et c’est comme ça que j’ai créé le MODASH…Heureusement, le concept a plu et plaît encore. Chaque année, mon équipe et moi essayons d’aller encore plus loin, d’élever le niveau…Porter du pagne de manière décalée et chic, commence à entrer de plus en plus dans les habitudes et ça fait plaisir de voir cela 🙂

Estelle Gloria et Elvis SANYA

Un conseil mode pour finir? Donne nous les codes pour te ressembler 😉

Je ne sais pas si je suis bien placé pour en donner. J’aime beaucoup les habits, mais je n’en suis pas fou…je ne suis pas un “sapeur”. Mon conseil serait donc de toujours s’habiller en fonction de là où vous allez, en fonction de ceux avec qui vous êtes, de ceux que vous pourrez rencontrer  là où vous allez.

Il faut avoir un sens subtil du détail, aimer ce qu’on porte. Il faut oser, être un peu avant-gardiste, éviter d’être monotone.  Je ne supporte pas ceux qui passent leur temps à porter les mêmes choses, de la même manière.

L’important avec la mode, c’est de rester soi-même, porter les vêtements qui correspondent le mieux à votre morphologie, à votre personnalité. Et enfin,  il y a l’attitude. L’attitude change d’une tenue à une autre, mais doit rester naturelle.😊

TADA…c’est la fin de cette interview, mon avis? Tout ce qu’il a dit est vrai…Gros bisous et que le STYLE soit avec vous!

 

*Les zémidjans sont les conducteurs de taxi-moto. Au Bénin, ils assurent le transport des personnes et des biens à l’intérieur de chaque ville.

Crédits photos: Darios TOSSOU, Yannick FOLLY

Lieu: L’IMPALA

Direction Artistique: Estelle Gloria

Commentaires

Haut

%d blogueurs aiment cette page :