Modèles 3D : Bientôt la fin du métier de modèle photo ?

Depuis peu sur nos différents réseaux sociaux, nous animons une rubrique : Black Chic Day. Il s’agit de mettre en lumière chaque vendredi, une personnalité connue (ou pas) du grand public, mais qui met en avant la force et la beauté de la communauté noire.

Il peut s’agir de photographes à travers leurs tableaux, d’artistes à travers leurs œuvres, de modèles photos, ou encore de mannequins noirs utilisant leur influence pour faire bouger les codes de la mode.

C’est dans ce cadre que je parcourais mon fil d’actualités Instagram, quand je suis tombé sur cette magnifique photo :

✊🏿 . . #3dart

Une publication partagée par Shudu Gram (@shudu.gram) le

Ce qui m’a accroché tout de suite, c’était l’éclat de sa peau noire ébène. Elle me rappelait le mannequin de nationalité soudanaise, Adut Akech Bior ou encore l’actrice mexico kenyane, Lupita Nyong’o. La couleur de leur peau, c’est la définition de “pierre précieuse”.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai donc poussé ma curiosité en allant sur son profil Instagram et j’avoue ne pas avoir bien compris sa bio. J’étais plutôt subjugué par ce qu’elle dégageait. Je me suis rendu compte que son profil ne présentait pas de photos podium, juste des collaborations avec des marques (Fenty Beauty by Rihanna, Oscar de la Renta, entre autres) .

🍊🍊🍊 . . 📸@cjw.photo . #fenty #fentybeauty #mattemoiselle #sawc #3dart

Une publication partagée par Shudu Gram (@shudu.gram) le

SHUDU: THE INSTAGRAM SUPERMODEL YOU’LL NEVER MEET !

Bientôt la fin du métier de modèle photo ?

En gros, j’ai compris que c’était le compte Instagram professionnel d’un modèle photo. En cliquant sur cette vidéo, je me suis rendu compte du pot-aux-roses. Shudu n’est pas humaine. Il s’agit d’un personnage 3D. J’étais choqué, puis la bio m’a paru soudain logique : World first digital supermodel.

New exclusive for @ulihoumism . . #3dart

Une publication partagée par Shudu Gram (@shudu.gram) le

Shudu est très suivie sur les réseaux sociaux (environ 84,9 k followers), a un amoureux Nfon O’Bong (mannequin 3D également) et même une bonne copine (une vraie personne cette fois-ci), Ajur aka the Melanin Goddess !

Les origines …

Bientôt la fin du métier de modèle photo ?
Shudu et Nfon

Les modèles photo 3D, Nfon O’bong et Shudu ont été créés, par le photographe londonien Cameron-James Wilson (@cjw.photo).

Il gère au quotidien leurs carrières respectives et leur donne vie à travers diverses campagnes photo (covers de magazines, éditos pour des marques, vidéos 3D et campagnes promotionnelles, séries de portraits, etc).

Pour Cameron-James, Shudu est ” UNE FANTAISIE QUI ESSAYE DE S’INFORMER DANS LA RÉALITÉ”.

Pas étonnant, qu’on n’y voie que du feu. Cependant, l’impact d’une telle avancée technologique est bien réelle si on y prête un peu plus attention. Il n’ y a qu’à faire un tour sur le profil Instagram de Cameron-James pour comprendre 😉

Shudu ❤ Nfon . . @nfon.obong . 📸@cjw.photo . #shudu #3dart

Une publication partagée par Shudu Gram (@shudu.gram) le

Une publication partagée par 🦋 Ajur 🦋 (@ajurofficial) le

Les modèles photo 3D : quelle valeur ajoutée à l’industrie de la mode ?

Ce genre d’innovation, pourrait redéfinir toute l’industrie : gain de temps, économie d’énergie, diminution des coûts connexes à un shoot photo, professionnalisme, rendu conforme aux attentes, etc.

Ce sont autant d’avantages à collaborer avec un mannequin digital. Shudu est plus vraie que nature. Elle a une page avec des photos de très bonne qualité présentant son travail et ça se voit qu’elle a un réseau. Ce qui donne envie de l’engager immédiatement, pour des collaborations : la force du personal branding (on y reviendra).

Le métier de model photo contrairement à celui de mannequin est ouvert à tous. Peu importe le sexe, la taille, le poids, l’âge, etc. Mais cela va au-delà d’un joli visage. En plus d’être photogénique, il faut pouvoir dégager de l’émotion et mobiliser une communauté derrière soi.

Bientôt la fin du métier de modèle photo ?
La top modèle béninoise Anice LAWSON

Les modèles photo 3D VS les modèles photos humains ?

Shudu est absolument parfaite, mais les mannequins humains ont encore la possibilité de la mettre hors jeu en travaillant sur leur personal branding et en ayant une véritable communauté engagée autour de leurs valeurs. Ce que Shudu crée déjà avec sa couleur de peau, son lifestyle et ses collaborations.

Dans notre pays, où la mode peine encore à prendre son envol, peut-on croire que ce sera bientôt la fin du métier de modèle photo (alors qu’il n’a même pas encore démarré) ?

Heureusement que certains modèles photos et agences de mannequinat en Afrique, ont très tôt compris l’intérêt d’un bon personal branding. Mais cette minorité sera-t-elle suffisante pour repousser la menace ?

L’heure est à la remise en question… Ou pas ! Tout dépend de la vision et des ambitions de chacun dans ce secteur . Ne dites pas que je n’ai pas prévenu 😉

 

Commentaires

  • Commentaires

Laisser un commentaire

Haut

%d blogueurs aiment cette page :