Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Hello peep’s. Aujourd’hui c’est la fête du travail et c’est l’occasion de discuter d’orientation professionnelle. Ces dernières années sur internet, parmi les mots qui reviennent fréquemment on peut citer “influenceur”, “blogueur”, “partenariat”. Les gens en abusent et les utilisent souvent à tort et à travers.

Tenir un blog, va au-delà de dire “Hello” sur les réseaux sociaux et montrer sa “vie” surtout si vous voulez en faire un métier. Pour cela, il faut se distinguer de la masse !

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Voici 5 conseils infaillibles…

1- Être soi-même

L’un des fléaux qui gangrènent la vie sur internet et plus particulièrement les réseaux sociaux, c’est ce besoin de faire croire que sa vie est parfaite. Le culte de l’apparence règne en maître et rester égal à soi-même relève pratiquement de l’exploit.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Sauf que l’authenticité, paye sur le long terme. Lorsque vous faites semblant, on finit par le sentir. À titre d’exemple, je vous présente la youtubeuse @dairing.tia. Elle parle entre autres sur sa chaîne Youtube, de son avis par rapport aux people, de faits divers ou encore de fitness.

Elle assume ses unpopular opinions dans le respect de l’autre et n’hésite pas à parler du mensonge qui se cache parfois derrière ce monde virtuel qui semble si parfait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Manon D. (@dairing.tia) le

2- Produire un contenu de qualité…

On ne le dira jamais assez, produire un contenu de qualité est nécessaire si vous voulez être pris au sérieux ! Cliquez pour tweeter

Cela ne se résume pas qu’à de belles photos; ça tout le monde (ou presque) peut le faire s’il s’en donne les moyens.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

La recherche de qualité doit également se retrouver dans la pertinence de votre contenu, le souci du détail, la manière de présenter. Et rappelez-vous que Les fautes d’orthographe, de grammaire, font très mal aux yeux.

En gros, c’est rechercher l’excellence dans tout ce que vous faites et vous améliorer continuellement. Plusieurs exemples existent mais je choisis de vous faire découvrir un profil différent, hors de la sphère francophone: @stevenonoja .

Toujours fidèle à lui-même, j’aime beaucoup la façon dont Steve nous fait entrer dans son univers.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Steven Onoja (@stevenonoja) le

3- Créer régulièrement du contenu…

Vouloir jouir du blogging, c’est jouer dans la cour des grands.

Votre contenu en plus d'être authentique et percutant se doit de parvenir régulièrement à vos abonnés ! Cliquez pour tweeter

Fixez-vous une fréquence qui vous convienne: une nouvelle vidéo chaque semaine, un nouvel article chaque mois, peu importe, c’est vous qui décidez mais vous devez l’assumer. Cela demande une discipline de fer et ce n’est pas @karellevv qui dira le contraire.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Depuis la création de son blog en Décembre 2013, elle a fait la promesse de publier une nouvelle recette tous les lundis et même en cas de panne de l’hébergeur de son site, elle trouve une solution pour que son contenu parvienne à ses abonnés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karelle Vignon-Vullierme (@karellevv) le

4- Produire du contenu spécialisé…

Parler de tout et n’importe quoi c’est cool. Ne pas se limiter c’est bien. Mais se positionner dans un domaine précis, is bae. Produire du contenu spécialisé fait que l’on se tourne instinctivement vers vous lorsqu’on a besoin d’une expertise sur le sujet que vous traitez.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

N’ayez pas peur d’aborder les sujets qui vous passionnent et d’en faire votre marque de fabrique. Les vagues ont beau monter, elles finissent toujours par s’écraser laissant la place à d’autres.

Créez votre propre vague. Il y aura toujours un public pour vous suivre. Si vous êtes fan d’art et de culture africaine, vous connaissez sûrement ou avez entendu parler de @culturiche.

Un pari certes risqué de parler de culture, mais le jeu en vaut la chandelle. Plus tôt vous vous y mettez, plus vite vous serez considéré comme leader de votre domaine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Culturiche (@culturiche) le

5- Créer une communauté…

Vous aurez beau avoir le meilleur site internet du monde mondial, si personne ne vient le visiter, ce sera dur de monétiser tout cet effort. Et c’est là qu’interviennent les réseaux sociaux. En plus d’être une vitrine sur votre contenu, ils vous permettent de créer une communauté.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Les réseaux sociaux permettent d’interagir plus efficacement avec vos abonnés, de toucher des gens que vous n’auriez jamais connu sans la magie d’internet, de construire votre fan base.

C’est très important d’avoir des gens qui partagent votre travail, vous défendent, bref qui vous soutiennent. Pour illustrer cela je vous présente @gaelleprudencio.

Elle est d’origine béninoise, a grandi au Sénégal et vit actuellement en France. Sa communauté s’est formée autour du #FrenchCurves et elle est considérée comme French #BodyPositive Leader.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gaëlle PRUDENCIO (@gaelleprudencio) le

Bonus: Savoir faire du business !

Il faut savoir que faire du blogging de façon professionnelle, c’est investir beaucoup en termes de temps, d’argent et d’énergie. La notoriété ne paie pas les factures. L’argent, si. Et il ne faut pas avoir honte de le dire.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Des gens qui ont pu bâtir un empire à l’aide du blogging, en Afrique, existent. Tapez @officiallindaikeji sur YouTube, pour découvrir comment elle a fait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Linda Ikeji (@officiallindaikeji) le

Le métier de blogging et tout ce qui y est connexe, est tout nouveau et encore très embryonnaire en Afrique francophone. Je le vois personnellement comme étant une projection à grande échelle de ce que l’on connaît, vit et qu’on a envie de partager.

Pourquoi tout le monde, ne peut pas faire du blogging un métier !

Lorsqu’on décide de se professionnaliser dans cette filière, il est important d’acquérir et de développer des compétences, exactement comme pour n’importe quel autre métier.

Chaque milieu a ses réalités, même s’il faut garder à l’esprit que la solidarité et un changement positif de mentalités nous aideront à pousser la chose plus loin en Afrique francophone.

Et vous ? Qu’en dites-vous ? Que pensez-vous qu’il faudrait améliorer ou ajouter dans le blogging en Afrique francophone ?

Commentaires

Haut

%d blogueurs aiment cette page :